Le ciel s’ouvre … le 3 Octobre.

Le 3 Octobre est un jour spécial pour les Coréens, c’est un jours férié qui marque d’après un conte religieux (et pas Historique) la fondation de la première entité assimilable à une « nation coréenne », le Gojoseon (고조선 ; 古朝鮮), en 2333 av. J.-C.

Hwanung (환웅)

Hwanung (환웅)

Tangun (단군 왕검 ; 檀君王儉)

Le Créateur Hwanin (환인, 桓因), avait un fils nommé Hwanung (환웅), celui-ci obtint le droit de séjourner sur Terre et y apporte à travers ses serviteurs (plus de 3000) l’enseignement de plusieurs centaines de métiers (médecine, artisanats divers, agriculture). Il fonda avec eux la cité de Sinsi (신시, 神市, « Cité des Dieux » ou « Cité Sacrée »).

Un jour il acceptera de transformer en humain une ourse et une tigresse sous réserves qu’elles réussissent à passer cent jours dans l’obscurité d’une grotte, ne se nourrissant que d’un peu de poireau (ou d’armoise, selon les versions) et de vingt têtes d’ail. La tigresse ne supporta ce régime que 37 jours et s’enfuit de la caverne ; l’ourse réussit, et fut transformée alors en femme prenant pour nom Ungnyo (Soit femme ours : 웅녀, 熊女). Séduit par sa détermination Hwanung l’épousa.

De cette union naquit un fils, Tangun, qui s’installa dans la péninsule et y fonde le royaume du Gojoseon, d’ailleurs son nom signifie « le roi de la nation vive. ».

Cet événement mythique, situé en 2333 av. J.-C., est retenu comme date de fondation de la civilisation coréenne, et fêté chaque année le 3 octobre.

Petit rappel Historique :

규원사화 (揆園史話)

규원사화 (揆園史話) – Le Kyuwon Sahwa (1675) qui donne une liste des successeurs de Tangun

Gojoseon (littéralement l’ancien Joseon) est un royaume essentiellement légendaire qui marque l’apparition de la civilisation coréenne et s’étendait sur le Liaoning et la région de Pyongyang. La tradition donne l’année 2333 av. J.-C. comme date de sa fondation et cette date a été longtemps reprise comme étant l’année 0 du calendrier de la Corée du Sud jusqu’en 1961.

Les plus anciens textes coréens le concernant sont le Samguk Yusa (XIIIe siècle) et le Tongguk Tonggam (XVe siècle). D’après ceux-ci, le royaume disparaît en 108 av. J.-C. suite à la fondation de l’empire Han qui provoque alors l’installation en Corée d’opposants chinois, installation qui bouleverse l’histoire du pays et mène finalement à son absorption dans les territoires de la dynastie Han.

NB : Le degré d’organisation et la date réelle de création du Gojoseon sont l’objet de controverses constantes car aucun ouvrage contemporain du Royaume n’a jamais été retrouvé. Il est généralement estimé qu’un vrai système étatique n’est apparu dans la péninsule que vers 500/400 av. J.-C..

La mythologie Coréenne comprends de nombreux contes et légendes nationaux se déroulant dans toute la région de la péninsule Coréenne (les origines de ceux-ci sont très certainement un mix de récits issus du chamanisme, du Bouddhisme, des mythes chinois et des légendes et mythes Taoïste et Confucianistes) et parmi eux, on retrouve le mythe créationniste de Tangun (équivalent du mythe d’Adam & Eve pour les Chrétien) expliquant la venue du premier Roi de Corée sur Terre un fameux 3 Octobre.

Ce jour fondateur se nomme Gaecheonjeol (개천절), 개천 signifiant littéralement « le ciel s’ouvre ».